aster


aster

aster [ astɛr ] n. m.
• 1549; lat. aster « étoile », mot gr.
1Plante (composées) à petites fleurs décoratives en forme d'étoiles. Aster d'automne. vendangeuse.
Fleur de cette plante.
2(1883; du gr.) Biol. Figure formée de lignes rayonnantes qui apparaît pendant la mitose. fuseau.
⊗ HOM. Hastaire.

aster nom masculin (latin aster, du grec astêr, étoile) Composée ornementale aux capitules formés de fleurons jaunes entourés de ligules violettes ou blanches (200 espèces).

aster
loc. adv. (Réunion) Maintenant. (V. heure et astheure.)
————————
aster
n. m.
d1./d BOT Genre de composées ornementales, à petites fleurs en forme d'étoiles.
d2./d BIOL Figure constituée par un centrosome et des filaments rayonnants. Les asters apparaissent lors des divisions cellulaires, sauf chez les végétaux chlorophylliens.

⇒ASTER, subst. masc.
I.— BOT. Genre de plantes vivaces, de la famille des Composées, tribu des Radiées, dont les fleurs sont de couleur blanche, rose, violette ou bleue; de nombreuses espèces sont cultivées comme plantes ornementales. Aster amellus : œil de Christ; aster de Chine :reine-marguerite :
1. ... les hirondelles, qui toute la belle saison avaient voltigé autour du clocher, avaient fait place aux lourdes corneilles. Dans le jardin, quelques asters, dernière fleur de l'année, le pied dans les feuilles sèches, ouvraient à un air sans soleil leurs fleurs d'un violet triste.
KARR, Sous les tilleuls, 1832, p. 205.
2. Elle [Edmée] était près de la cheminée et s'amusait à effeuiller les asters bleus et blancs que j'avais cueillis dans une promenade au tombeau de Jean-Jacques Rousseau.
G. SAND, Mauprat, 1837, p. 190.
3. Un fleuve de sauges rouges tournait mollement le long de l'allée, entre des rives d'asters...
COLETTE, Chéri, 1920, p. 85.
Rem. Dans l'ex. suiv., aster prend un sens proche du sens étymol. (astre) souligné par le verbe resplendir :
4. D'autres drapeaux ne montrent rien de certain; ils ressemblent à un champ de sarrazin en fleurs, ou à l'azur plein de feuilles de poirier qu'irise la trame des cils, ou à une irruption d'abeilles, ou à la mer séduisante! Et d'autres raides et brodés racontent tout entiers d'étranges légendes. Celui-ci gonfle un bœuf rouge. Celui-là, qui porte dans ses plis l'image du cheval patient, habitué aux travaux de la herse, resplendit comme l'aster!
CLAUDEL, Tête d'or, 1re version, 1890, p. 133.
II.— BIOL. (cytol.). Filament rayonnant autour du centrosome lors de la prophase dans la mitose :
5. À partir de celle-ci, [la sphère attractive] on voit peu à peu naître une structure rayonnée caractéristique, l'aster.
A. POLICARD, Précis d'histol. physiol., 1922, p. 130.
6. — Les filaments chromosomiques vont alors se raccourcir et de ce fait deviennent plus épais. — Le centriole se dédouble puis le centrosome, entouré d'un aster, se divise à son tour et les deux centres cellulaires s'écartent l'un de l'autre. La région cytoplasmique située entre les deux asters prend l'allure d'un fuseau qui ne peut être coloré, c'est le fuseau achromatique visible au microscope polarisant et qui serait constitué de fibres protéiniques orientées...
R. HUSSON, F. GRAF, Manuel de biol. gén., 1, La cellule, 1965, p. 93.
III.— LITURG. ,,Espèce de quatre-pieds en or ou en argent, servant dans la liturgie grecque, à empêcher le voile qui recouvre le pain consacré d'y adhérer`` (BACH.-DEZ. 1882). Synon. astérisque.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[] FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 392 note que r final se prononce dans ,,les mots latins ou gréco-latins : aster, auster, cancer, éther, frater, gaster, magister, trochanter, vomer, etc.``. 2. Homon. : hastaire (soldat romain armé de la lance ou du javelot; cf. Pt ROB.). 3. Forme graph. — LAND. 1834 et DG écrivent astère ou aster. DG donne pour les 2 formes la même transcription, alors que LAND. 1834 transcrit astère : ace-tère et aster : ace-tèr (ace = as-). Lar. 19e, s.v. aster signale : ,,on écrit aussi astère``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1549 bot. « plante à fleurs radiées » (MEIGNAN, Histoire des plantes, chap. 47 ds DELBOULLE, Recueil de notes lexicologiques, ms. déposé à la Sorbonne : En françoys, petit muguet. Elle a eu le nom d'aster, c'est à dire estoille); 2. 1906 biol. (Nouv. Lar. ill. Suppl. : Aster [...] Fines stries rayonnantes, qui partent de la couche corticale de la sphère attractive, à laquelle elles donnent l'aspect d'un soleil entouré de rayons).
1 empr. au lat. aster attesté comme nom de plante dep. PLINE (Nat., 27, 36 ds TLL s.v., 946, 76) transcription du gr. « étoile » attesté comme nom de plante dep. ARISTOTE (Plant. 2, 3, 2 ds BAILLY); 2 empr. au gr. « étoile ».
STAT. — Fréq. abs. littér. :15.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — Biol. t. 1 1970. — BOUILLET 1859. — BRARD 1838. — GARNIER-DEL 1961 [1958]. — HUSSON 1970. — Langage (le) des techniques. Déf. Lang. fr. 1968, n° 41, p. 36. — Lar. méd. 1970. — MARCEL 1938. — Méd. Biol. t. 1 1970. — PRIVAT-FOC. 1870.

1. aster [astɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1549; du lat. aster, transcription du grec astêr « étoile ».
Bot. et cour. Genre de plantes dicotylédones vivaces (Composacées) cultivées pour leurs fleurs de couleur blanche, rose, violette ou bleue qui ressemblent à des étoiles. || Aster amellus : Œil-de-Christ. || Aster sinensis (Aster de Chine) : Reine-marguerite. || Aster de septembre (espèce tardive).
1 Tu es la sœur de l'aster de septembre.
Je demande la plage de sable infinie.
Marcel Thiry, Poèmes, « Quai Joseph Nocturne ».
Fleur d'une plante de ce genre.
2 J'ai vu jadis finir la vieille Chine, et les ombres des renards filer à travers les asters violets des remparts, au-dessus de la procession des chameaux du Gobi couverts de gelée blanche.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 513.
3 Breizh (la Bretagne pour ta gouverne) s'étire et s'ébroue dans une lumière plus nacrée que jamais, les bruits ne font pas le même bruit, les parasols se fanent un à un sur les plages, les asters commencent enfin à fleurir dans les jardins.
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 385.
DÉR. V. Astéracées.
————————
2. aster [astɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1883, Charpentier, Traité… des accouchements; du grec astêr « étoile ».
1 Biol. Figure formée de lignes rayonnantes, qui apparaît pendant la mitose, autour du centrosome.
0 (…) la réaction de fécondation a pour effet l'achèvement de la maturation, c'est-à-dire l'expulsion du second globule polaire, et la reconstitution du pronucléus maternel. Entre temps, l'aster spermatique s'est épanoui, puis a régressé, tandis que le pronucléus mâle s'imbibait de suc prélevé au cytoplasme voisin.
En note : Gélification radiée du cytoplasme autour d'une aire claire qualifiée de centrosphère (…)
Albert Dalcq, l'Œuf et son dynamisme organisateur, p. 26.
2 Techn. (typogr.). Astérisque (1.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aster — Saltar a navegación, búsqueda ? Aster Clasificación científica …   Wikipedia Español

  • Aster — steht für: Astern, Arten und Sorten der Pflanzengattung Aster Sommeraster, die einjährige Sommerblume Calistephus chinensis (1218) Aster, einen Asteroiden des Hauptgürtels Ateliers de Construction Mécanique l’Aster, ein ehemaliger französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Aster CT-80 — Saltar a navegación, búsqueda La primera versión del kit del Aster CT 80 corriendo Newdos/80. Observe el modo de despliegue TRS 80 64x16 usa solamente una pequeña parte de la pantalla, debido a que las letras son del mismo tamaño que en el… …   Wikipedia Español

  • Aster 15 — Aster ist ein französisch britisch italienisches Luftabwehrsystem mit zwei Arten von Flugkörpern, die vom Eurosam Konsortium hergestellt werden. Das Konsortium ging aus der Zusammenarbeit zwischen MBDA und Thales hervor. Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

  • Aster 30 — Aster ist ein französisch britisch italienisches Luftabwehrsystem mit zwei Arten von Flugkörpern, die vom Eurosam Konsortium hergestellt werden. Das Konsortium ging aus der Zusammenarbeit zwischen MBDA und Thales hervor. Inhaltsverzeichnis 1… …   Deutsch Wikipedia

  • Aster — can refer to one of the following:*Aster (genus), a genus of flowering plants in the family Asteraceae *Callistephus, another genus of flowering plants in the family Asteraceae, commonly called Aster or Chinese Aster *Aster Data Systems, an… …   Wikipedia

  • astér- — ⇒ASTÉR(O) , (ASTÉR , ASTÉRO ), élément préf. Élément préf. qui correspond à aster, formateur de composés, subst. ou adj., en astron., bot., zool. et indiquant une organisation ramifiée ou rayonnante, comme celle que présente une étoile. A.… …   Encyclopédie Universelle

  • aster — astér s. m., pl. astéri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ÁSTER s.m. 1. (bot.) Plantă erbacee decorativă cultivată pentru florile sale colorate în diferite tonuri de roz şi violet; (pop.) steluţă. 2. (biol.) Formaţie… …   Dicționar Român

  • Aster — Sf Sternblume erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Das griechische Wort gr. astḗr m. Stern als Bestandteil von Blumenbezeichnungen wird im 18. Jh. in die lateinisch bestimmte Fachsprache und von da aus ins Deutsche übernommen, zunächst nach… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • aster — [as′tər] n. [ModL < L < Gr astēr, STAR] 1. any of a large genus (Aster) of plants of the composite family, with purplish, blue, pink, or white daisylike flowers 2. CHINA ASTER 3. a structure shaped like a star, formed during mitosis around… …   English World dictionary